CONDRIA_

Ce projet investigue le monde des grands groupes pharmaceutiques en s’interrogeant sur leur pouvoir politique et leurs expressions architecturales, mêlant transparence et opacité. Il se construit comme un scénario de film noir où un architecte se trouve impliqué dans la conception d’un nouveau complexe au centre de Bâle.


Encre sur papier,
65 x 65 cm